Prospérité-Investissement.com

Comment investir en restant zen ?

Comment investir en restant zen ?   

 

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’être inquiet, en colère, anxieux ou perplexe durant un investissement ?

L'investissement dans l'immobilier locatif, la bourse ou le business comporte une part d’aléas. Le risque zéro n’existe pas. Afin d’investir et conserver votre tranquillité d’esprit, il est important de savoir comment gérer ces risques. C’est pourquoi, je souhaite partager avec vous quelques moyens de préserver votre sérénité.

Pour votre projet d'investissement, je peux vous accompagner étape par étape pour faciliter l'acquisition et la gestion de votre logement. Contactez-moi ICI

 

1. Diversification : Bourse, Immobilier, Business

La 1ère solution consiste à diversifier votre patrimoine, c’est-à-dire à ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Si vous investir toutes vos économies sur un seul et même support et que l’économie de ce support s’effondre, qu’une nouvelle loi est promulguée contre ce support, que l’imposition sur ce support est fortement augmentée, vos économies seront lourdement imputées. Et vos sentiments et émotions deviendront certainement négatifs.

C’est pourquoi, il est primordial de diversifier votre patrimoine entre plusieurs supports, comme l’immobilier, la bourse et le business. Et à l’intérieur de ces différents supports, il est recommandé de diversifier encore votre patrimoine, comme par exemple, dans l’immobilier, entre des investissements dans des locaux commerciaux, des logements en location nue, d’autres en meublé, en France et à l’étranger, etc… Idem pour la bourse, où vous pourrez investir directement dans des titres avec une stratégie de plus-values ou de dividendes, sur le marché des changes, des options, dans différents secteurs, dans diverses régions géographiques. Et de sécuriser le tout, par un money management et une gestion des risques prédéterminée par des ordres avec stop de protection et un montant de perte maximum.

 

2. Gestion des risques locations immobilières : Etudes de marché, assurances impayés, vacances locatives, dégradations

En ce qui concerne la sécurisation de vos locations immobilières, je vous conseille d’effectuer avant tout investissement une étude de marché préalable. Je constate trop souvent des investisseurs qui souhaitent acheter un bien, sans étudier le marché.

Je pense que vous devriez passer un peu de temps à vérifier la solidité de votre projet d’investissement immobilier en vous posant quelques questions :

  • Quel est mon objectif patrimonial ? (fiscal, cashflow, transmission)
  • L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement (la localisation du bien est le critère n°1)
  • Quel est le marché macroéconomique et microéconomique ? (emplois, transports, commerces, écoles, prix du m², etc…)
  • Comment se porte le marché locatif local ? (quartiers de la ville, types de biens recherchés, prix, etc…)
  • Quelle est la qualité du bien ? (audit complet, matériaux, prestations, chauffage, isolation, stationnement, etc…)

Ensuite, lorsque vous aurez un bien, vous pourrez en garantir la bonne gestion en contractant des assurances :

  1. Les assurances locataire et propriétaire :

La souscription d'une assurance habitation par les locataires est obligatoire pour les locations louées vide. Son importance est réelle et couvrira le bien en cas de risques locatifs :

• Incendie, explosion.
• Dégâts des eaux.
• Vol.
• Catastrophe naturelle et tempête.
• Attentats ou actes terroristes.
• La responsabilité civile (dommages causés au tiers lors de la vie privée).

 

L'assurance du propriétaire :

Le propriétaire non occupant peut s'assurer contre les risques dont il est responsable (vice de construction, défaut d'entretien, trouble de jouissance).
La garantie «recours des locataires» indemnise les dommages causés au locataire par un incendie ou un dégât des eaux si le sinistre est dû à un défaut d'entretien du bâtiment.
La garantie «troubles de jouissances» prend en charge le relogement du locataire le temps de la remise en état du bien suite à un sinistre.

 

Pour les appartements, l'assurance collective de l'immeuble garantit généralement les parties communes et la responsabilité des copropriétaires.

 

  1. L’Assurance Loyers Impayés

Egalement appelée Garantie des Loyers Impayés (GLI), elle sécurise les revenus du propriétaire bailleur et le garantit contre les risques locatifs :

  • loyers et charges impayés,
  • détériorations immobilières,
  • frais de contentieux (en défense et recours)
  • voire parfois le départ prématuré du locataire.

 

  1. La Garantie des Risques Locatifs (VISALE)

Le dispositif Visale est donc là pour se porter garant pour le locataire et ainsi rassurer le propriétaire : en cas de loyers impayés, c’est Action Logement qui règle le loyer au bailleur. Bien entendu, si cela arrive, le locataire doit rembourser sa dette auprès d’Action Logement. Les loyers sont ainsi garantis, et ce durant l'intégralité du bail mais dans la limite de 36 mois d'impayés. Le montant du loyer ne doit pas dépasser 1.300 € en région, et 1.500 € pour l'Ile-de-France. Cette garantie est 100 % gratuite aussi bien pour le locataire que pour le propriétaire. Mais attention : seuls les loyers et les charges sont garantis, et non les dégradations locatives.

 

  1. L’assurance de carence et vacance locative

2 types d'assurances coexistent pour pallier l'absence de locataire. Elles sont proposées le plus souvent en option payante de la garantie loyers impayés. On peut alors se couvrir contre la carence locative ainsi que contre la vacance locative. Mais attention ! Les deux termes ne recouvrent pas les mêmes situations. Mieux vaut donc bien les identifier :

  • la carence locative résulte de l'absence d'un premier locataire lors de la location d'un bien pour la 1ère fois.
  • la vacance locative est la conséquence de la nonlocation du bien immobilier entre 2 locataires.

 

3. Gestion des risques en bourse : déterminer % de pertes acceptées, STOP de protection, …

Pour investir en toute quiétude en bourse, je vous propose de mettre en place plusieurs stratégies permettant de protéger vos capitaux :

  1. Calculer le montant maximum de votre portefeuille que vous êtes prêt à perdre
  2. Définir la taille de vos positions
  3. Placer correctement vos stops de protection
  4. Couper vos pertes
  5. Déterminer votre stratégie de sortie de position

 

Dans tous les cas, je vous recommande vivement de protéger votre patrimoine, parfois si durement gagné, contre les divers aléas de la vie et je vous encourage à vous former pour approfondir vos connaissances et votre éducation financière.

 

Je vous propose de vous accompagner dans votre diversification patrimoniale et financière. Mes formations vous présenteront des stratégies éprouvées qui peuvent vous aider à démarrer votre carrière d’investisseur prospère.

Envie d'être prospère ? Apprenez comment en rejoignant notre communauté d'investisseurs prospères ici.

Pour en savoir plus sur ce sujet : Cliquez-ici !

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et voici un article qui devrait vous plaire : Le guide du radin 50 astuces pour vivre frugalement

 

A propos de l'auteur

JEREMY MATRAS

JEREMY MATRAS


Ces articles peuvent vous intéresser

Quelles sont les solutions intelligentes pour que la génération du millénaire commence à investir tôt ?

"L'investissement le plus important que vous puissiez faire est en vous-même" --- Warren Buffet Ce cycle financier commence à partir de la «phase de préparat...

Lire la suite

6 types d'immobilier commercial

Rappelez-vous la définition d'une propriété commerciale : Rappelons d’abord ce qui définit l’immobilier en tant qu’immobilier commercial. Essenti...

Lire la suite

Toujours vous payer d'abord !

Lorsque vous recevez un chèque de paie, qui payez-vous en premier ? Si vous êtes comme la plupart des gens, vous payez probablement tout le monde d'abord - votre loyer / cr&eacut...

Lire la suite

L'ignorance financière est coûteuse

L'ignorance financière est coûteuse Avec mon aide, une cliente s’est vite rendu compte qu’elle «perdait de l’argent en ne faisant rien». En fait, so...

Lire la suite

8 facteurs pour trouver la bonne propriété commerciale

Vous souhaitez investir dans un bien immobilier commercial et bien entendu, vous aimeriez effectuer une bonne affaire !! C'est pourquoi, j'ai sélectionné 8 facteurs vous permetta...

Lire la suite

7 Façons de démarrer une entreprise sans quitter votre emploi !

Sept façons de démarrer une entreprise sans quitter votre emploi ! Le temps viendra, si vous suivez les conseils ci-dessus, où vous pourrez quitter votre emploi....

Lire la suite

10 façons de vous préparer pour réussir dans l'immobilier

Vous recherchez des moyens de réussir dans le domaine de l'investissement immobilier ? Eh bien, il y a certaines choses que vous devriez savoir avant de commencer. Malgré c...

Lire la suite

La Richesse est la connaissance

Pourquoi ce que tu sais, pas ce que tu as, te rend riche Avez-vous déjà entendu quelqu'un dire qu'il aurait aimé avoir un million de dollars ? Ensuite, ils seraient ric...

Lire la suite

Comment changer vous-même, pas seulement vos habitudes ?

Cinq traits personnels et un cadre sur lequel se concentrer dans cette nouvelle année. Le Nouvel An est traditionnellement un moment où nous devenons introspectifs, nous demandant ce que...

Lire la suite

Quels sont les risques de vos investissements ?

Lorsque nous entendons des rendements élevés, notre esprit a tendance à ignorer tous les autres faits. C'est parce que nous voulons tous beaucoup d'argent à un...

Lire la suite

Quels sont les deux types de revenu de placement ?

Faire de l'argent grâce aux flux de trésorerie et aux gains en capital. La plupart des gens font leur argent en effectuant un travail et en collectant un salaire mensuel. Les gens ...

Lire la suite